« Le travail c’est la santé » Préjugé n°4

« Le travail c’est la santé » chantait Henri SALVADOR en 1965. Une majorité des Français affirme s’épanouir dans son travail selon différentes sources médiatiques. On peut affirmer également que le travail crée du lien social avec l’organisation d’activités, d’événements ludiques pour les collaborateurs dans de nombreuses entreprises.
Aujourd’hui, travailler devient de plus en plus, une activité sédentaire, notamment dans le secteur tertiaire.
Mais, la plupart des salariés sont exposés à des risques susceptibles de générer des atteintes à la santé mentale et physique et à des accidents du travail.
Les paroles de cette chanson ne sont pas démodées. Comment réduire ces risques ? En les identifiant et en les répertoriant dans un Document Unique.

Identifier et répertorier les risques

En dix ans, la population active en France a augmenté de 1 million de personnes en France métropolitaine. Le monde du travail a également beaucoup changé et de nouveaux risques sont apparus quel que soient les métiers. Chaque année, sont recensés 600 000 accidents avec arrêt de travail, et 500 morts par an en France au travail. Ces accidents représentent un coût faramineux pour la sécurité sociale, les assurances et les entreprises.

Comment limiter les risques ? La première étape consiste à les identifier à tous les postes de travail, dans les établissements, les chantiers. La seconde étape sera d’évaluer et de hiérarchiser ces risques, puis de mettre en place des actions de prévention afin de supprimer ou de réduire les risques principaux. Enfin, on s’appliquera à transcrire tous ces éléments dans le Document Unique d’Évaluation des Risques Professionnels (DUERP) de l’entreprise. Si ce document n’est pas établi, il est impératif de le réaliser.

Conclusions

Un document unique bien réalisé permettra de réduire les risques professionnels. Cela atténuera également les probabilités d’accidents et d’atteintes à la santé physique et mentale des salariés.
Il est important qu’il soit correctement réalisé, facilement compréhensible. Enfin, les salariés doivent en prendre connaissance et le comprendre.
Ainsi un Document Unique bien réalisé et bien utilisé réduira le risque d’accidents.

Chez OZA France, tous les intervenants sont des experts en prévention des risques professionnels diplômés et enregistrés par la DIRECCTE comme IPRP. Vous pouvez notamment retrouver son fondateur dans un livre : L’Évaluation des Risques Professionnels du BTP aux Editions TISSOT.
L’enregistrement comme intervenant en Prévention des Risques professionnels par la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi (DIRRECTE) de Nouvelle Aquitaine, légitimise notre rôle et nos interventions.
Nos méthodes sont calquées sur celles de l’Institut National des Risques et des Caisses d’Assurance Retraite et de Santé au Travail (CARSAT).

Besoin de réaliser votre Document Unique ou de le mettre à jour ? Contactez-nous. Nos experts concessionnaires dans les régions de France viendront vous rencontrer et vous proposeront un service de qualité pour que votre entreprise soit DU-rable.

par | 18/06/2019